Domotique …. Minido

Comme promis, je poste donc mon « oeuvre » en Minido (Domotique) de chez ANB-SA.

MINIDO-16A_1B.png

Domotique est un bien grand mot. En fait, il ne s’agit que d’une évolution des installations que je faisais déjà il y a plus de 20 ans avec des télérupteurs basses tensions 12/24 volts.

A cette époque…. le moyen-âge Clin d'œil, je devais calculer le nombre de fils  nécessaire à chaque point lumineux, avec pour conséquence une multitude de raccordements électriques dans chaque blochets. 

Il y avait moyen de tout couper mais cela n’était pas très efficace (certains télérupteurs en position déjà coupés se mettait en position ouverte Incertain).

Aujourdhui en 2013, j’ai déjà posé pas mal de « système », je préfère parlé de câblage structuré mais ce n’est pas toujours compréhensible pour le client lambda.

Ce n’est pas non plus de la domotique mais le principe s’en rapproche.

C’est ainsi que l’on retrouvera tout de même un « BUS », mais non pas un autobus des TEC, mais un câble soit UTP ou un câble d’alarme qui transportera une information donné par un bouton.

Dans ce bouton, on y met une adresse (petit transitor) qui lors de l’action sur le bouton enverra cette info sur L’EXICENT, le cerveau de l’installation qui donnera l’ordre d’enclenchement à un relais situé soit dans un EXO-220 ou un EXO-DIM (variateur).

Le tout est alimenté par une alimentation 12 volts. Sur laquel, je branche aussi la sonnette, mais ceci n’est pas préconisé par le fabricant…… mais ça fonctionne.

Revenons au « cerveau » de l’installation, l’exicent, ce dernier possède 3 minuteries et une fonction coupe-tout.

Ce qui est dèjà un plus sur le télérupteur de l’époque « féodal ».

Chaque bouton (adresse) peut commander 3 relais ce qui permet de faire quelque scénario, par exemple dans les chambre vous pouvez mettre une commande pour chaque chevet, mais un bouton qui peut commandé les deux.

Cette installation qui est evolutive peut soit être revue vers une gestion plus évoluée telle la D2000 ou le NIKO HOME CONTROL. 

IMG_2365.JPG

les modules dans le tableau

IMG_2368.JPG

Un poussoir double au hazard avec les deux adresses